Texto de Robert Desnos – La liberté ou l’amour

Et s’il faut te suivre jusqu’au gouffre, je te suivrai.

Tu n’es pas la passante, mais celle qui demeure.

La notion d’éternité est liée à mon amour pour toi.

Non, tu n’es pas la passante ni le pilote étrange qui guide l’aventurier à travers le dédale du désir.    

Tu m’as ouvert le pays même de la passion.

Je me perds dans ta pensée aussi sûrement que dans un désert.    

Tu n’es pas la passante, mais la perpétuelle amante.

(Imagem: Banco de imagens Google)